Glossaire Celog des termes officiels de l'informatique

 

Celog vous propose un glossaire composé notamment des termes retenus par la Commission générale de terminologie et de néologie.
Il intègre les définitions publiées dans les avis parus aux JO, les 02 décembre 1997, 16 mars 1999, 10 octobre 1998,
1 septembre 2000, 8 décembre 2002, 27 février 2003 ainsi qu'une selection des termes de l'Avis paru au JO du 14 juin 2003 .

 

Rechercher les équivalents des termes anglais

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

 

 

Accès, n.m.

Définition : Le fait d'engager la consultation d'un document sur un serveur.

Note : 1. Le nombre d'accès est une mesure de l'audience d'un site ou de la fréquence de consultation d'un document. 2. En anglais, le terme « hit » a un autre sens dans le domaine des moteurs de recherche.

Anglais : hit

Accès direct, n. m.

Mode d'écriture ou de lecture de données se faisant au moyen d'adresses qui repèrent leur emplacement.

Anglais : direct access, random access.

 

Accès séquentiel, n. m.

Mode d'écriture ou de lecture de données, effectuées en suivant un ordre préétabli de rangement.

Anglais : serial access.

Additif, n.m.

Définition : Module complémentaire d’un logiciel ou d’un matériel existant, qui lui apporte des améliorations ou des extensions et ne peut fonctionner qu’avec lui.

Anglais : add-on.

Administrateur de site, de serveur

Définition : Personne chargée de la maintenance et du suivi d'un site ou d'un serveur sur la toile d'araignée mondiale.

Anglais : webmaster

Adressage dispersé

Domaine : Informatique. Définition : Technique logicielle de gestion de données faisant appel à une fonction de hachage sur chaque donnée pour calculer l’emplacement où doit être rangée cette donnée.

Anglais: hash code, hash coding.

Adresse de courrier électronique

Définition : Libellé permettant l'identification d'un utilisateur de messagerie électronique et l'acheminement des messages qui lui sont destinés.

Note : L'adresse électronique est, dans le cas de l'internet, constituée des identifiants de l'utilisateur et du gestionnaire de la messagerie, séparés par le caractère arrobe @. L'identifiant du gestionnaire de la messagerie comprend des désignations éventuelles de sous-domaines, celle d'un domaine, enfin un suffixe correspondant le plus souvent au pays ou au type d'organisme (exemples : .fr, .com).

Forme abrégée: adresse electronique

Anglais : e-mail address

Adresse universelle

Définition : Dénomination unique à caractère universel qui permet de localiser une ressource ou un document sur l'internet, et qui indique la méthode pour y accéder, le nom du serveur et le chemin à l'intérieur du serveur. Note : Par exemple, l'adresse universelle de la page d'accueil de la Délégation générale à la langue française est « http://www.culture.gouv.fr/culture/dglf/accueil.htm ». Elle comprend trois parties : « http » indique la méthode d'accès ; « www.culture.gouv.fr » est le nom du serveur du ministère de la culture et de la communication en France sur la toile d'araignée mondiale ; « culture/dglf/accueil.htm » est le chemin d'accès au document.

Anglais : uniform resource locator, universal resource locator

Forme abrégée : URL

Afficher, v.

Définition : Représenter des données sur un écran.

Note : 1. Exemple : afficher sur un écran, une console de visualisation.
2. On trouve aussi, dans une acception voisine, " visualiser ".

Anglais : display (to)

Agent, n.m.

Définition : Logiciel envoyé sur un réseau pour effectuer une tâche à la place de l'utilisateur et sans son intervention.

Note : 1. On utilise, par exemple, les agents pour le filtrage d'informations et la recherche sur l'internet. 2. Un agent est dit intelligent lorsqu'il utilise les techniques de l'intelligence artificielle.

Anglais : agent

Agenda électronique

Définition : 1. Logiciel pour la gestion de données personnelles telles que rendez-vous, adresses, etc.
2. Par extension, ordinateur de poche remplissant essentiellement cette fonction.

Note : On rencontre parfois aussi, moins bien, " organiseur ".

Anglais : organizer

Algorithmique, n. f.

Etude de la résolution de problèmes par la mise en oeuvre de suites d'opérations élémentaires selon un processus défini aboutissant à une solution.

Anglais : algorithmics.

Amorce, n.f.

Définition : Programme nécessaire à la mise en marche d'un ordinateur, et exécuté à chaque mise sous-tension ou réinitialisation.

Anglais : boot

Amorcer, v

Définition : Mettre en marche un ordinateur en provoquant l'exécution de l'amorce.

Anglais : boot (to)

Ancre, n.f

Synonyme : point d'ancrage

Définition : Zone déterminée d'un document servant de départ ou d'arrivée à un lien hypertextuel avec une autre zone de ce document ou avec une zone déterminée d'un autre document.

Anglais : anchor

Anneau de site

Définition : Ensemble de sites sur la toile, consacrés à des sujets apparentés et ayant entre eux des liens privilégiés.

Anglais : webring

Antémémoire, n. f.

Mémoire très rapide destinée à accélérer l'accès aux données les plus fréquemment utilisées.

Anglais : cache memory, cache storage.

 

Anticrénelage, n. m

Définition : Prévention du crènelage par un procédé qui consiste à lisser les lignes et les contours d'une image.

Anglais : antialiasing

 

Appariement de formes, n. m.

Mise en correspondance de formes selon un ensemble prédéfini de règles ou de critères.

Synonyme : filtrage, n. m.

Anglais : pattern matching.

Appliquette, n.f.

Définition : Petite application indépendante du matériel et du logiciel utilisés, qui est téléchargée depuis un serveur de la toile mondiale et qui est exécutée localement au sein d'un logiciel de navigation. Note : Les appliquettes sont surtout employées dans le langage de programmation Java.

Anglais : applet

Ardoise électronique, n. f.

Ordinateur portatif sans clavier dans lequel les données sont entrées par saisie directe sur l'écran.

Anglais : notepad computer.

 

Arrière-plan (d'), loc. adj.

Qualifie un traitement qui est exécuté lorsque les ressources ne sont pas affectées à un programme en temps réel ou à des programmes prioritaires.

Anglais : background.

 

Article, n. m.

Groupe de données associées, constituant une unité élémentaire.

Synonyme : enregistrement logique, n. m.

Article de forum

Synonyme : contribution, n.f.

Définition : Document similaire à un message électronique, destiné à alimenter un ou plusieurs forums.

Anglais : news item, news posting, news article

Arobase, n.f.

Voir : arrobe

Arrobe, n.f.

Synonyme : arobase, n.f.

Définition : Caractère @ fréquemment employé dans les adresses de courrier électronique pour séparer le nom identifiant l'utilisateur de celui du gestionnaire de la messagerie.

Note : 1. @ est à l'origine le symbole de l'arroba (de l'arabe ar-roub, le « quart »), ancienne unité de capacité et de poids espagnole et portugaise. Ce sigle est également utilisé dans les langues anglo-saxonnes, dans des formules telles que « tant de tel article @ tant l'unité ». Dans ces emplois, il est appelé « a commercial », et son tracé, identique à celui de l'arroba, résulterait de la ligature de l'accent grave avec le a de la préposition français à, autrefois d'usage courant dans le commerce international. 2. Lorsqu'une adresse est fournie oralement, @ se dit « arrobe » alors qu'il se dit « at » en anglais.

Anglais : at-sign

Arrosage, n.m.

Définition : Envoi d'un même message électronique à un très grand nombre de destinataires au risque de les importuner.

Note : Un exemple est l'envoi de messages publicitaires.

Anglais : spamming.

Assistant électronique de poche

Abréviation : ADP.

Définition : Ordinateur tenant dans la main, prévu pour la gestion de données personnelles et permettant le traitement de l’information en liaison avec un ordinateur principal, un téléphone mobile, etc.

Note : Certains assistants électroniques particulièrement compacts et munis d’un écran tactile sont spécialement destinés à la consultation de l’information.

Anglais : personal digital assistant (PDA).

Autonome, adj.

Se dit d'un matériel lorsqu'il fonctionne indépendamment de tout autre.

Anglais : off line.

Autoroutes de l'information

Définition : Structure constituée par des moyens de télécommunication et d'informatique interconnectés, qui permet d'offrir à un très grand nombre d'usagers de multiples services, en général à débit élevé, y compris des services audiovisuels.

Note : On rencontre aussi le terme « inforoute », qui n'est pas recommandé.

Anglais : information highway, information superhighway

Balise, n.f.

Définition : Dans un langage de description de documents, marque destinée à l'identification, la description ou la mise en forme d'un élément de document.

Anglais : tag.

Banque de données, n. f.

Ensemble de données relatif à un domaine défini des connaissances et organisé pour être offert aux consultations d'utilisateurs.

Anglais : data bank.

Barrière de sécurité

Synonyme : pare-feu, n.m.

Définition : Dispositif informatique qui filtre les flux d'informations entre un réseau interne à un organisme et un réseau externe en vue de neutraliser les tentatives de pénétration en provenance de l'extérieur et de maîtriser les accès vers l'extérieur.

Note : Dans cette acception, on dit aussi « pare-feu » (n.m.)

Anglais : firewall

Base de connaissances, n. f.

Partie d'un système expert contenant l'ensemble des informations, en particulier des règles et des faits, qui constituent le domaine de compétence du système.

Anglais : knowledge base.

 

Base de données, n. f.

Ensemble de données organisé en vue de son utilisation par des programmes correspondant à des applications distinctes et de manière à faciliter l'évolution indépendante des données et des programmes.

Anglais : data base.

 

Bit, n. m.

Information représentée par un symbole à deux valeurs généralement notées 0 et 1, associées aux deux états d'un dispositif.

Bloc, n.m.

Définition : Groupe de données enregistré ou transmis globalement pour des motifs techniques indépendamment de leur contenu.

Anglais : block

Bogue, n. f.

Défaut de conception ou de réalisation se manifestant par des anomalies de fonctionnement.

Anglais : bug.

Bombardement, n.m.

Définition : Envoi d'une grande quantité de messages à un destinataire unique dans une intention malveillante.

Anglais : bombing.

Boule de commande, n. f.

Boule qui, par rotation dans son logement, permet de déplacer sur l'écran d'une visu un curseur et d'en relever à volonté les coordonnées.

Anglais : trackball, rolling ball.

 

Bureautique, n. f.

Ensemble des techniques et des moyens tendant à automatiser les activités de bureau et principalement le traitement et la communication de la parole, de l'écrit et de l'image.

 

Bus, n. m.

Dispositif non bouclé destiné à assurer simultanément les transferts d'information entre différents sous-ensembles d'un système informatique selon des spécifications physiques et logiques communes.

Anglais : bus.

 

Cadre, n. m.

Définition : Sous-fenêtre de la fenêtre principale d'un logiciel de navigation, qui peut afficher un document différent de ceux affichés dans les autres sous-fenêtres.

Anglais : frame

Calcul intensif

Définition : Ensemble des techniques et des moyens destinés à traiter des applications complexes en faisant appel à des ordinateurs spécialisés dans le traitement rapide de gros volumes de données numériques.

Anglais : supercomputing

Calculette, n. f.

Calculatrice électronique de petite dimension.

Causette, n.f., fam

Définition : Communication informelle entre plusieurs personnes sur l'internet, par échange de messages affichés sur leurs écrans.

Anglais : chat

Clicher, v.

Recopier le contenu, à un instant déterminé, de tout ou partie d'une mémoire sur un autre support.

Note : Par extension, le nom correspondant pourrait être cliché ou cliché-mémoire.

Anglais : to dump.

Cliquer, v.intr.

Définition : Enfoncer et relâcher le bouton-poussoir (ou cliquet) d'une souris ou d'un dispositif similaire.

Anglais : click (to)

Code à octet

Définition : Ensemble d'instructions indépendant de tout processeur, destiné à être interprété par un logiciel spécialisé.

Note : 1. Ce terme désigne, par extension, un programme informatique écrit à l'aide d'un tel ensemble d'instructions. 2. Sur l'internet, les appliquettes distribuées sont fréquemment écrites à l'aide d'un code à octets.

Anglais : bytecode.

Codet, n. m.

Groupe d'éléments représentant, selon un code, une donnée élémentaire.

Note : Codet est destiné à remplacer des expressions telles que combinaison de code ou mot de code. Le terme code désigne en effet l'ensemble des règles de représentation des données élémentaires par des codets. Par exemple, selon le code Morse, les caractères et différentes fonctions sont représentés par des codets qui sont des groupes de points et de traits.

Anglais : code element.

 

Compatibilité, n. f.

Qualité d'un matériel ou d'un logiciel conforme aux règles d'interface d'un système informatique défini, et dont l'introduction n'altère pas les conditions de fonctionnement de ce système.

Concentrateur, n.m.

Définition : Dispositif informatique placé au noeud d'un réseau en étoile, qui concentre et distribue les communications de données.

Note : Un concentrateur n'assure ni routage, ni commutation.

Anglais : hub

Connectabilité, n. f.

Définition : Aptitude d'un équipement informatique à fonctionner dans un réseau donné du fait de ses caractéristiques matérielles et logicielles.

Anglais : connectivity

Connecteur logiciel

Définition : Mécanisme logiciel de communication entre processus informatiques, souvent utilisé entre une application et un réseau.

Anglais : socket

Configurer, v.

Définition : Définir les sous-ensembles constituant un matériel, un logiciel, ou agir sur leurs paramètres pour en assurer la mise en oeuvre.

Anglais : configure (to)

Connexion, n.f.

Définition : Procédure permettant à un utilisateur de se mettre en relation avec un système informatique et, si nécessaire, de se faire reconnaître de celui-ci.

Anglais : log in, log on

Connexité, n. f

Définition : Propriété d'un réseau de téléinformatique dans lequel il est toujours possible de relier directement ou indirectement deux équipements quelconques.

Note : 1. Le terme "connectivité" est déconseillé.
2. Ce sens de connexité est emprunté aux mathématiques. On dit d'un graphe qu'il est connexe s'il existe au moins un chemin entre deux noeuds quelconques.

Anglais : connectivity

Coprocesseur, n.m

Définition : Processeur complémentaire d'un processeur principal destiné à rendre plus efficace l'exécution d'un jeu particulier d'instructions.

Angliais : coprocessor

Correctif, n.m.

Voir : retouche.

Courriel, n.m;

Synonyme : courrier électronique, message électronique.

Définition : Document informatisé qu’un utilisateur saisit, envoie ou consulte en différé par l’intermédiaire d’un réseau.

Note :
1. Un courriel contient le plus souvent un texte auquel peuvent être joints d’autres textes, des images ou des sons.
2. Par extension, le terme « courriel » et son synonyme « courrier électronique » sont employés au sens de « messagerie électronique ».

Anglais : e-mail, electronic mail.

Courrier électronique

Voir : courriel.

Courtier, n. m.

Intermédiaire entre serveurs et utilisateurs, assistant ces derniers pour le choix et la consultation des banques de données.

Anglais : broker.

 

Crénelage, n. m.

Définition : Effet visuel indésirable provoqué par l'insuffisance de la définition d'une image ou par un filtrage inadéquat des contours d'objets, et qui prend habituellement la forme de dentelures et de contours brisés.

anglais : aliasing

 

Déboguer, v. tr.

Eliminer les bogues.

Terme associé : débogage.

Anglais : to debug.

 

Débogueur, n. m.

Programme d'aide à l'élimination des bogues.

Anglais : debugger.

 

Défaillance, n. f.

Cessation de l'aptitude d'une unité fonctionnelle à accomplir une fonction requise.

Note :

1. Une défaillance est un passage d'un état à un autre, par opposition à une panne qui est un état.

2. On entend par unité fonctionnelle soit un système complet, soit l'un quelconque de ses éléments (logiciel ou matériel).

Anglais : failure.

Diffusion sytématique sur la toile

Synonyme : diffusion réticulaire systématique

Définition : Envoi systématique de données ou de documents à des utilisateurs de la toile mondiale.

Anglais : webcasting, netcasting

Défilement, n. m.

Déplacement vertical ou horizontal du contenu d'un écran de visualisation à l'intérieur d'une fenêtre de telle façon que de nouvelles données apparaissent à un bord alors que d'autres disparaissent au bord opposé.

Anglais : scrolling.


Dégroupage, n.m.

Définition : Séparation en plusieurs lots de prestations de télécommunication traditionnellement regroupées en un lot unique, de façon à pouvoir les confier éventuellement à des opérateurs de télécommunication différents.

Note : Dans le cadre de la libéralisation des télécommunications, le dégroupage du réseau d'accès consiste à individualiser une ou plusieurs prestations de transport et une ou plusieurs prestations de service sur un même support physique.

Anglais : unbundling

Descripteur, n. m.

Mot ou locution contribuant à caractériser l'information contenue dans un document et à en faciliter la recherche.

 

Dévideur, n. m.

Dérouleur de bande magnétique voué par construction à la création en continu de sauvegardes des informations contenues dans un disque.

Anglais : streamer.

 

Distribution sélective

Synonyme : diffusion sélective , distribution personnalisée

Définition : Technique utilisée pour faire bénéficier automatiquement un utilisateur de la toile mondiale, à sa demande, d'un envoi de données d'un type choisi.

Note : La distribution sélective se distingue de la recherche individuelle.

Anglais : push technology

Disque magnétique, n. m.

Disque recouvert d'une couche magnétique où sont enregistrées des données.

Abréviation : disque, n. m.

Disque numérique polyvalent

Définition : Disque numérique optique de grande capacité, à usages divers (audio, vidéo, multimédia, mémoire vive, mémoire morte).

Note : La capacité des disques numériques polyvalents est supérieure à celle des cédéroms et nécessite des lecteurs appropriés.

Anglais : Digital Versatile Disk (DVD)

Disque optique, n. m.

Disque où sont enregistrées des données lisibles par un procédé optique.

 

Disque optique compact, n. m.

Disque optique de grande capacité, à usage essentiellement documentaire.

Abréviation : doc, n. m.

Note :

1. Exemple : publier un dictionnaire sous la forme d'un ou de plusieurs docs.

2. Le terme doc a été formé à partir de la siglaison de Disque Optique Compact.

3. Ce terme a été approuvé par la commission générale de terminologie du Commissariat général de la langue française.

Anglais : CD-ROM.

 

Disquette, n. f.

Disque magnétique souple, de dimensions et de capacité réduites.

Anglais : diskette, floppy disk.

 

Doc, n. m.

Voir : disque optique compact.

Domaine, n.m

Définition : Ensemble d'adresses faisant l'objet d'une gestion commune.

Anglais : domain

Donnée, n. f.

Représentation d'une information sous une forme conventionnelle destinée à faciliter son traitement.

Anglais : data.

Dorsale, n.f.

Définition : Partie principale d'un réseau de télécommunication ou de téléinformatique, caractérisée par un débit élevé, qui concentre et transporte les flux de données entre des réseaux affluents.

Anglais : backbone

Echange de données informatisées, n. m.

Définition : Transfert, entre systèmes d'information, de données structurées directement émises et traitées par des applications informatiques selon des procédures normalisées.

Anglais : Electronic Data Interchange

Forme abrégée : EDI

 

Ecran pixel, n. m.

Ecran sur lequel chaque pixel est adressable en mémoire.

Synonyme : écran pixélisé, n. m.

Anglais : bit map screen.

 

Ecran pixelisé, n. m.

Voir : écran pixel.

 

Ecran tactile, n. m.

Ecran muni d'un dispositif qui, sur une visu, permet l'entrée de données en désignant du doigt des zones d'écran.

Anglais : touch screen.

 

Editeur, n. m.

Programme qui permet à partir d'une visu d'introduire des données textuelles ou graphiques ou d'en modifier la disposition.

Anglais : editor.

 

Editique, n. f.

Ensemble des outils, services et moyens informatiques, appliqués à l'édition.

Synonyme : publication assistée par ordinateur (P.A.O.), n. f.

Voir aussi : microédition.

 

Anglais : electronic publishing.

 

En ligne, loc. adj.

Se dit d'un matériel lorsqu'il fonctionne en relation directe avec un autre.

Anglais : on-line.

 

Etiquette, n. f.

Identification permettant de repérer une panne d'un programme ou un groupe de données.

Anglais : label.

 

Evolution d'un système, n. f.

Augmentation des performances ou élargissement des fonctions d'un ensemble logiciel ou matériel.

Voir aussi : mise à niveau.

Anglais : upgrade.

Exploitation, n.f.

Définition : Ensemble des activités nécessaires pour mettre en oeuvre une installation, par exemple, un réseau de télécommunication.

Note : L'exploitation comprend les manoeuvres, la commande, la surveillance et la maintenance, ainsi que des travaux de toutes sortes.

Anglais : operation

Extensibilité, n.f.

Définition : Aptitude d’un produit ou d’un système à fonctionner correctement, sans perdre ses propriétés essentielles, lors d’un changement d’échelle d’un ou plusieurs paramètres.

Note : Un exemple d’extensibilité est l’aptitude d’un serveur ou d’un autocommutateur à répondre, avec la même qualité, à un grand nombre d’accès simultanés comme à un petit nombre, grâce à un ajout planifié de ressources. Un tel système est dit extensible.

Anglais : scalability.

Exploration de données

Définition : Processus de recherche dans un ensemble de données destiné à détecter des corrélations cachées ou des informations nouvelles.

Anglais : datamining.

Extranet, n.m.

Définition : Réseau de télécommunication et de téléinformatique constitué d'un intranet étendu pour permettre la communication avec certains organismes extérieurs, par exemple des clients ou des fournisseurs.

Anglais : extranet

Fenêtre, n.f.

Définition : Partie rectangulaire de l'écran d'un ordinateur à l'intérieur de laquelle sont affichées les informations relatives à une activité déterminée.

Note : Plusieurs fenêtres peuvent êtres ouvertes simultanément ; elle peuvent être juxtaposées ou se recouvrir totalement ou partiellement.

Anglais : window

Fil (de la discussion)

Définition : Dans les échanges au sein d'un forum ou entre utilisateurs du courrier électronique, enchaînement des commentaires à un article donné.

Anglais : thread

Filtrage, n. m.

Voir : appariement de formes.

Flux de travaux

Forme abrégée : flux, n.m.

Définition : Processus industriel ou administratif au cours duquel des tâches, des documents et des informations sont traités successivement, selon des règles prédéfinies, en vue de réaliser un produit ou de fournir un service.

Note : Un flux fait généralement l’objet de traitements par programmes informatiques.

Anglais : workflow.

Foire aux questions

Synonyme : fichier des questions courantes, questions courantes

Définition : Rubrique présentant par sujets les questions les plus fréquemment posées par les utilisateurs, accompagnées des réponses correspondantes.

Note : La foire aux questions a, en particulier, pour but de faciliter l'intégration des internautes novices dans un groupe de discussion et de diminuer le nombre des messages diffusés dans le réseau.

Anglais : frequently asked questions (file)

Forme abrégée : FAQ

Format, n. m.

1. Agencement structuré d'un support de données.

2. Disposition des données elles-mêmes.

Termes dérivés : formater, v. tr. ; formatage, n. m.

 

Forme, n. f.

Ensemble de caractéristiques retenues pour représenter une entité en fonction du problème à résoudre.

Note : Cette entité peut être une figure géométrique, une image, un son, un signal, un texte, etc.

Anglais : pattern.

Forum, n.m.

Définition : Service permettant discussions et échanges sur un thème donné : chaque utilisateur peut lire à tout moment les interventions de tous les autres et apporter sa propre contribution sous forme d'articles.

Note : Par extension, on désigne également par ce terme les systèmes de discussion télématiques, qui offrent généralement un service de téléchargement (connus en anglais sous le nom de BBS, Bulletin Board System).

Anglais : newsgroup

Fouineur, n.m.

Définition : Personne passionnée d'informatique qui, par jeu, curiosité, défi personnel ou par souci de notoriété, sonde, au hasard plutôt qu'à l'aide de manuels techniques, les possibilités matérielles et logicielles des systèmes informatiques afin de pouvoir éventuellement s'y immiscer. (source : Office de la langue française du Québec)

Anglais : hacker

Fournisseur d'accès

Définition : Organisme offrant à des clients d'accéder à l'internet, ou, plus généralement, à tout réseau de communication.

Note : Le fournisseur d'accès peut aussi offrir des services en ligne.

Anglais : access provider

Frimousse, n.f., fam

Définition : Dans un message, association facétieuse de quelques caractères typographiques qui évoquent un visage expressif.

Note : 1. Les deux frimousses les plus connues sont : - ) pour la bonne humeur et : - ( pour le dépit, où les deux points représentent les yeux, le trait représente le nez et les parenthèses la bouche. 2. Le terme « binette » est recommandé au Québec. « frimousse » doit être préféré à « binette ».

Anglais : emoticon, smiley

Fusionner, v.

Réunir en un seul ensemble les éléments de plusieurs ensembles rangés suivant les mêmes critères.

Anglais : to merge.

 

Génie informatique, n. m.

Conception, réalisation et validation des systèmes informatiques.

 

Génie logiciel, n. m.

Ensemble des activités de conception et de mise en oeuvre des produits et des procédures tendant à rationaliser la production du logiciel et son suivi.

Gérance de l'informatique

Définition : Prise en charge contractuelle de tout ou partie de la gestion d'un système d'information d'un organisme par un prestataire extérieur.

Anglais : facility management

 

Gestionnaire de périphérique, n. m.

Voir : pilote.

Glisser-déposer, n.m.

Définition : Action par laquelle l'utilisateur sélectionne un objet à l'écran, le déplace jusqu'à une autre position, puis le lâche pour déclencher une action sur cet objet.

Anglais : drag and drop

Grapheur, n. m.

Programme ou outil permettant de représenter des tableaux de résultats sous forme de graphiques.

 

Note : Ce terme complète la notion de tableur définie dans l'arrêté du 31 décembre 1983 et dont l'équivalent anglais est spreadsheet.

Grappe, n.f.

Définition : Ensemble d'appareils de même type (terminaux, ordinateurs, etc.) rattachés à une même unité de contrôle.

Anglais : cluster

Groupe, n.m

Définition : Ensemble des secteurs constituant une zone logique sur un disque.

Anglais : cluster

Guichet unique

Définition : Dispositif par lequel un opérateur de réseau ou un fournisseur de services offre à un client une prestation commerciale globale permettant d'accéder à un ou plusieurs services de télécommunication et fait appel, s'il en est besoin, aux moyens d'un ou plusieurs autres opérateurs ou fournisseurs.

Anglais: one stop shopping

Forme abrégée : OSS

Hachage, n.m.

Définition :

1. Opération consistant à déterminer une information de taille fixe et réduite à partir d’une donnée de taille indifférente, de telle façon que deux données quelconques aient une faible probabilité de produire le même résultat.

2. Le résultat de cette opération.

Note : Le hachage est utilisé en particulier : pour l’adressage dispersé ; pour la vérification de l’intégrité d’un document lors de sa transmission, le résultat du hachage de ce document, effectué au départ, étant transmis avec lui et vérifié à l’arrivée ; pour la signature électronique d’un document, par exemple en chiffrant le résultat du hachage de ce document au moyen de la clé secrète.

Voir aussi : adressage dispersé.

Anglais : hash code.

 

Heuristique, n. f.

Méthode de résolution de problèmes, non fondée sur un modèle formel et qui n'aboutit pas nécessairement à une solution.

Anglais : heuristics.

Hypertexte, n.m.

Définition : Système de renvois permettant de passer directement d'une partie d'un document à une autre, ou d'un document à d'autres documents choisis comme pertinents par l'auteur.

Anglais : hypertext

Hypertextuel, adj.

Définition : Relatif à l'hypertexte.

Anglais : hypertext

Icône, n. m.

Définition : Sur un écran, symbole graphique qui représente une fonction ou une application logicielle particulière que l'on peut sélectionner et activer au moyen d'un dispositif tel qu'une souris.

Note : "Icone", n.m., ne doit pas être utilisé.

Anglais : icon

Implanter, v.

Installer un logiciel ou un sous-système donné en réalisant les adaptations nécessaires à leur fonctionnement dans un environnement défini.

Anglais : to implement.

NDLR : Voir la définition d'implémenter.

 

Implémenter, v.

Réaliser la phase finale d'élaboration d'un système qui permet au matériel, aux logiciels et aux procédures d'entrer en fonction.

Note : Il convient de ne pas utiliser le terme implémenter comme synonyme d'implanter appliqué à un logiciel.

Anglais : to implement.

Incendier, v.tr.

Définition : Adresser à un ou plusieurs internautes un message électronique à caractère agressif ou malveillant.

Anglais : flame (to)

Incrément, n. m.

Quantité dont on augmente la valeur d'une variable à chaque phase de l'exécution d'un programme.

Termes dérivés : incrémenter, v. ; incrémentiel, adj. ; décrément, n. m.

 

Infographie, n. f.

Application de l'informatique à la représentation graphique et au traitement de l'image.

Inforensique™, n.f.

Définition:Ensemble des connaissances et méthodes qui permettent de collecter, conserver et analyser des preuves issues de matériels informatiques en vue de les produire dans le cadre d'une action en justice.

Anglais : Computer forensic

Information, n. f.

Elément de connaissance susceptible d'être représenté à l'aide de conventions pour être conservé, traité ou communiqué.

 

Informatique, n. f.

Science du traitement rationnel, notamment par machines automatiques, de l'information considérée comme le support des connaissances humaines et des communications dans les domaines technique, économique et social (définition approuvée par l'Académie française).

 

Informatique, adj.

Qui se rapporte à l'informatique.

 

Ingénierie inverse, n. f.

Analyse d'un système destinée à rechercher ses principes de conception.

Anglais : reverse engineering.

Internaut, n.m.

Définition : Utilisateur de l'internet.

Note : On rencontre aussi le terme "cybernaute".

Anglais : cybernaut

Internet, n.m.

Définition : Réseau mondial associant des ressources de télécommunication et des ordinateurs serveurs et clients, destiné à l'échange de messages électroniques, d'informations multimédias et de fichiers. Il fonctionne en utilisant un protocole commun qui permet l'acheminement de proche en proche de messages découpés en paquets indépendants.

Note : L'acheminement est fondé sur le protocole IP (Internet Protocol), spécifié par l'Internet Society (ISOC). L'accès au réseau est ouvert à tout utilisateur ayant obtenu une adresse auprès d'un organisme accrédité. La gestion est décentralisée en réseaux interconnectés.

Anglais : Internet network

Forme abrégée : Internet, Net

Intranet, n.m.

Définition : Réseau de télécommunication et de téléinformatique destiné à l'usage exclusif d'un organisme et utilisant les mêmes protocoles et techniques que l'internet.

Anglais : intranet

 

Instaurer, v. tr.

Mettre dans un état actif.

Anglais : to set.

 

Instruction, n. f.

Consigne exprimée dans un langage de programmation.

Anglais : instruction, statement.

Intelligence artificielle, n. f.

Discipline relative au traitement par l'informatique des connaissances et du raisonnement.

Anglais : artificial intelligence.

Interactif, adj.

Qualifie les matériels, les programmes ou les conditions d'exploitation qui permettent des actions réciproques en mode dialogué avec des utilisateurs ou en temps réel avec des appareils.

Interface, n. f.

Jonction entre deux matériels ou logiciels leur permettant d'échanger des informations par l'adoption de règles communes, physiques ou logiques.

Invite, n. f.

Message visuel ou sonore sollicitant, conformément à une disposition programmée, l'avis ou l'action de l'opérateur.

Anglais : prompt.

Langage formel, n. m.

Langage qui utilise un ensemble de termes et de règles syntaxiques pour permettre de communiquer sans aucune ambiguïté (par opposition à langage naturel).

Langage à objets, n. m.

Langage adapté à la programmation par objets.

Note : On trouve aussi dans l'usage le terme langage orienté objets.

Voir aussi : programmation par objets.

Anglais : object-oriented language.

Langage orienté objets, n. m.

Voir : langage à objets.

Ligne d'accès

Définition : Ligne servant à relier un terminal de télécommunication à un réseau d'infrastructure.

Note : Les termes « ligne d'abonné » et « ligne locale » sont encore couramment utilisés.

Anglais : access line, local line, subscriber line

Listage, n. m.

1. Document en continu produit par une imprimante d'ordinateur.

2. Action de lister.

Anglais : listing.

Lister, v.

1. Produire un document en continu à l'aide d'une imprimante d'ordinateur.

2. Présenter des données ou des instructions.

Anglais : to list.

Logement, n.m.

Définition : Emplacement muni d'un connecteur, qui permet l'insertion d'un élément électronique amovible dans un ordinateur.

Anglais : slot

Logibox

Définition : Enveloppe scellée utilisée dans les dépots auprès de l'Agence pour la protection des programmes

Logiciel, n. m.

Ensemble des programmes, procédés et règles, et éventuellement de la documentation, relatifs au fonctionnement d'un ensemble de traitement de données.

Anglais : software.

Logiciel à contribution volontaire, n. m.

Voir : logiciel contributif.

Logiciel contributif, n. m.

Logiciel mis à la disposition du public par son auteur moyennant le versement d'une contribution en cas d'utilisation effective.

Synonyme : logiciel à contribution volontaire, n. m.

Anglais : shareware.

Logiciel de groupe, n. m.

Logiciel permettant à un groupe d'utilisateurs de travailler en collaboration sur un même projet sans être nécessairement réunis.

Synonyme : synergiciel, n. m.

Note : On relève également dans la littérature le terme logiciel de groupe de travail.

Anglais : groupware.

Logiciel de groupe de travail, n. m.

Voir : logiciel de groupe.

Logiciel de navigation

Synonyme : navigateur, n.m.

Définition : Dans un environnement de type internet, logiciel qui permet à l'utilisateur de rechercher et de consulter des documents, et d'exploiter les liens hypertextuels qu'ils comportent.

Anglais : browser

Logiciel médiateur

Définition : Logiciel qui permet le fonctionnement de plusieurs ordinateurs en coordination, en attribuant à chacun une tâche spécifique, comme les échanges avec les utilisateurs, l'accès aux bases de données ou aux réseaux.

Note : Le terme "logiciel médiateur" désigne aussi un logiciel qui permet de coordonner le fonctionnement de plusieurs logiciels au sein d'un même ordinateur.

Anglais : middleware

Logiciel public, n. m.

Logiciel versé au domaine public en raison du renoncement de son auteur à ses droits patrimoniaux.

Anglais : freeware.

Logiciel-socle, n.m.

Forme abrégée : socle, n.m.

Définition : Logiciel qui prend en charge les particularités matérielles d’un ordinateur ou d’un réseau.

Anglais: baseware.

Ludiciel, n. m.

Logiciel de jeu.

Macroordinateur, n. m.

Ordinateur central de grande puissance possédant des mémoires de tailles importantes, et apte à exécuter des opérations mettant en oeuvre de nombreux périphériques.

Note : Le terme macroordinateur recouvre notamment des notions telles que celles de grand système, gros ordinateur, grand serveur, ordinateur hôte, système central, etc.

Anglais : mainframe.

Magasin de données

Définition : Entrepôt de données spécialisé, destiné à ne contenir que les informations élaborées pour un objectif particulier.

Anglais : datamart.

Maintenabilité, n.f.

Définition : Aptitude d'une entité à être maintenue, ou rétablie, dans un état lui permettant d'accomplir une fonction requise.

Anglais: maintainability

 

Maintenance, n. f.

Ensemble d'actions tendant à prévenir ou à corriger les dégradations d'un matériel afin de maintenir ou de rétablir sa conformité aux spécifications.

Note : Ce terme ne doit pas être employé pour désigner les améliorations fonctionnelles ou de performances apportées à chaque nouvelle version d'un logiciel.

Manche à balai, n. m.

Dispositif de commande à plusieurs degrés de liberté servant à déplacer le curseur d'une visu.

Abréviation : manche, n. m.

Synonyme : poignée, n. f.

Anglais : joystick.

Mappe, n. f.

Représentation de la localisation d'ensembles de données en vue d'en faciliter l'accès.

Termes dérivés : mapper, v. tr. ; mappage, n. m.

Anglais : map.

Marquage, n. m.

Action de faire ressortir un élément graphique ou une partie de texte par modification de ses attributs visuels.

Anglais : highlighting.

NDLR : Voir également surbrillance.

Matériel, n. m.

Ensemble des éléments physiques employés pour le traitement de données.

Anglais : hardware.

Mél.

Définition : Symbole de « messagerie électronique » qui peut figurer devant l’adresse électronique sur un document (papier à lettres ou carte de visite, par exemple), tout comme Tél. devant le numéro de téléphone.

Note : « Mél. » ne doit pas être employé comme substantif.

Mémoire, n. f.

Organe qui permet l'enregistrement, la conservation et la restitution de données.

Anglais : storage memory.

Mémoire de masse, n. f.

Mémoire externe de très grande capacité.

Anglais : mass storage.

Mémoire morte, n. f.

Mémoire dont le contenu ne peut être modifié en usage normal.

Anglais : ROM, read only memory.

Mémoire tampon, n. f.

Mémoire ou partie de mémoire permettant le stockage temporaire de données entre deux organes ayant des caractéristiques différentes.

Abréviation : tampon, n. m.

Anglais : buffer.

Mémoire vive, n. f.

Mémoire dont le contenu peut être modifié en usage normal.

Anglais : RAM, random access memory.

Message électronique,

Voir : courriel.

Message incendiaire

Définition : Message à caractère agressif ou malveillant adressé à un ou plusieurs internautes sur un réseau.

Anglais : flame

Messagerie électronique,

Définition : Service permettant aux utilisateurs habilités de saisir, envoyer ou consulter en différé des courriels.

Note : On trouve aussi dans ce sens les termes « courriel » et « courrier électronique ».

Anglais : e-mail, electronic mail, electronic messaging.

Microédition, n. f.

Editique sur microordinateur.

Anglais : desktop publishing.

Micromisation, n. f.

Remplacement des grands systèmes informatiques par des systèmes plus petits assurant des services équivalents.

Anglais : downsizing.

Micromiser, v.

Action de remplacer de grands systèmes informatiques par des systèmes plus petits assurant des services équivalents.

Anglais : to downsize.

Microordinateur, n. m.

Ordinateur de dimension réduite dont l'unité centrale est constituée d'un ou plusieurs microprocesseurs.

Anglais : microcomputer.

Microprocesseur, n. m.

Processeur miniaturisé dont tous les éléments sont, en principe, rassemblés en un seul circuit intégré.

Microprogramme, n. m.

Ensemble ordonné d'instructions enregistrées dans une mémoire interne fonctionnellement distincte de la mémoire principale, et dont l'exécution permet celle d'une instruction non câblée du langage machine, ou d'une fonction programmée.

Anglais : firmware.

Mise à niveau, n. f.

Actualisation d'un logiciel ou d'un matériel.

Voir aussi : évolution d'un système.

Anglais : upgrade.

 

Mise en réseau, n. m.

Ensemble de moyens matériels et logiciels mis en oeuvre pour assurer les communications entre ordinateurs, stations de travail et terminaux informatiques.

Note : Dans certains cas le terme de networking est rendu par réseau.

Anglais : networking.

Mode dialogué, n. m.

Mode de traitement de données permettant un dialogue entre système informatique et utilisateur.

Anglais : conversational mode.

Module d'extension, n.m.

Forme abrégée : extension, n.f.

Définition : Elément logiciel que l'on adjoint à une application pour en étendre les fonctions.

Anglais : plug-in

Morphose, n.f.

Définition : Transformation progressive d’une image en une autre par traitement informatique.

Anglais : morphing.

Mot clé, n. m.

Descripteur extrait du texte qu'il caractérise ou d'un thésaurus.

Anglais : keyword.

Moteur d'exécution

Définition : Sous-ensemble dérivé d'un logiciel et limité à l'exécution de certaines applications, elles-mêmes développées avec le logiciel complet.

Anglais : runtime software

Moteur d'inférence, n. m.

Partie d'un système expert qui effectue la sélection et l'application des règles en vue de la résolution d'un problème donné.

Anglais : inference engine.

Moteur de recherche

Définition : Système d'exploitation de banque de données, et, par extension, serveur spécialisé permettant d'accéder sur la toile à des ressources (pages, sites, etc.) à partir de mots clés.

Anglais : search engine

Multiprocesseur, n.m.

Définition : Ordinateur possédant plusieurs processeurs principaux.

Anglais : multiprocessor

Multiprogrammation, n. f.

Technique d'exploitation permettant l'exécution imbriquée de plusieurs programmes menés de front.

Multitraitement, n. m.

Mode de fonctionnement d'un ordinateur selon lequel plusieurs processeurs ayant accès à des mémoires communes peuvent opérer en parallèle sur des programmes différents.



Neurone artificiel

Définition : Dispositif à plusieurs entrées et une sortie qui simule certaines propriétés du neurone biologique.

Note : La valeur de sortie du neurone artificiel est une fonction non linéaire, généralement à seuil, d'une combinaison de valeurs d'entrée dont les paramètres sont ajustables.

Anglais : artificial neuron

Nommage, n.m.

Définition : Attribution de noms identifiant des éléments d’un réseau ou des utilisateurs.

Note : Dans l’internet, l’attribution d’un nom de domaine à un organisme utilisateur est une opération de nommage ;

exemple : .fr, .com, .gouv.

Voir aussi : système d’adressage par domaines.

Anglais : naming.

Numérique, adj.

Se dit, par opposition à analogique, de la représentation de données ou de grandeurs physiques au moyen de caractères - des chiffres généralement - et aussi des systèmes, dispositifs ou procédés employant ce mode de représentation discrète.

Anglais : digital, numerical, numeric.

Numériser, v.

Représenter un signal (caractère, image, impulsion, etc.) sous forme numérique.

Termes dérivés : numériseur, numérisation.

Anglais : to digitize.

Numériseur, n.m.

Définition : Appareil permettant de transformer un signal analogique en un signal numérique.

Note : Un numériseur permet en particulier de transformer des pages de textes et des images en signaux numériques.

Anglais : digitizer, scanner

Numéro d'urgence, n. m.

Numéro d'appel qui permet le recours immédiat à un service d'assistance spécialisée.

Anglais : hot line.

Octet, n. m.

Ensemble ordonné de huit éléments binaires traités comme un tout les communications entre ordinateurs, stations de travail et terminaux informatiques.

Note :

1. Un octet est souvent utilisé pour représenter un caractère alphanumérique.

2. Lorsqu'une grandeur est exprimée en multiples de l'octet, les symboles Ko, Mo et Go, représentent essentiellement le kilooctect, le mégaoctet et le gigaoctet après une valeur numérique. Dans ce cas et contrairement à la norme, on constate que le kilooctet est égal à 210, 1 024 octets et non 1 000 et le mégaoctet à 220 et non 1 000 000.

Anglais : byte

Ordinateur, n. m.

Equipement informatique de traitement automatique de données comprenant les organes nécessaires à son fonctionnement autonome.

Anglais : computer.

Ordinateur bloc-notes, n. m.

Ordinateur portatif dont le format est voisin de celui d'un grand cahier (format A 4).

Anglais : notebook computer.

Ordinateur individuel, n. m.

Ordinateur d'usage individuel, dans un cadre professionnel ou domestique.

Ordinateur de poche, n. m.

Ordinateur portatif de format de poche.

Anglais : palmtop computer, pocket computer.

Ordinateur de table, n. m.

Ordinateur conçu pour fonctionner à poste fixe sur un plan de travail.

Anglais : desktop computer.

Ordinateur portable, n. m.

Ordinateur conçu pour être déplacé manuellement et utilisé en des lieux différents.

Anglais : portable computer.

Ordinateur portatif, n. m.

Ordinateur portable à alimentation autonome, de taille et de poids réduits.

Anglais : laptop computer.

Page d'acceuil

Définition : 1. Page de présentation d'un site sur la toile mondiale. 2. Page de tête affichée par un logiciel de navigation.

Anglais : home page

Page sur la toile

Anglais : webpage, web pag

Panne, n. f.

Etat anormal d'une unité fonctionnelle la mettant dans l'impossibilité d'accomplir une fonction requise.

Note :1. On entend par unité fonctionnelle soit un système complet, soit l'un quelconque de ses éléments.

2. Le terme anglais fault désigne aussi une anomalie, condition anormale diminuant ou supprimant l'aptitude d'une entité fonctionnelle à accomplir une fonction requise.

Anglais : fault.

Partage de temps, n. m.

Technique d'exploitation d'un même ordinateur par plusieurs utilisateurs qui exécutent simultanément en mode dialogué, chacun à son propre rythme, des travaux indépendants.

Note : Dans l'usage courant, on peut utiliser la forme travail en temps partagé.

Anglais : time sharing.

Passerelle, n.f.

Définition : Dispositif destiné à connecter des réseaux de télécommunication ayant des architectures différentes ou des protocoles différents, ou offrant des services différents.

Note : Une passerelle peut par exemple connecter un réseau local d'entreprise avec un autre réseau local ou un réseau public de données.

Anglais : gateway

Permutation, n.f.

Définition : Processus consistant à échanger le contenu d'une zone de mémoire principale avec le contenu d'une zone de mémoire auxiliaire.

Anglais : swap

Photostyle, n. m.

Dispositif d'entrée que l'opérateur pointe directement sur l'écran d'une visu.

Anglais : light pen.

Pièce jointe

Définition : Document ou fichier annexé au corps d'un message électronique.

Note : On trouve aussi « fichier joint ».

Anglais : attachment, attachment file.

Pilote, n. m.

Programme de gestion des échanges avec un périphérique.

Synonyme : gestionnaire de périphérique, n. m.

Anglais : driver.

Pirate, n.m.

Définition : Personne qui contourne ou détruit les protections d'un logiciel, d'un ordinateur ou d'un réseau informatique.

Anglais : cracker

Pixel, n. m.

Plus petit élément d'une présentation visualisée auquel peuvent être affectés séparément des attributs tels que luminosité, couleur, clignotement.

Anglais : pixel.

Pointeur, n. m.

Donnée permettant de retrouver l'adresse d'un groupe de données.

Anglais : pointer.

Point d'ancrage

Voir : ancre

Portabilité, n. f.

Aptitude d'un programme à être utilisé sur des systèmes informatiques de types différents.

Portail, n.m.

Définition : Page d'accueil d'un site de l'internet mettant à la disposition de l'internaute un large ensemble de ressources et services intérieurs et extérieurs au site.

Note : Par extension, ce terme désigne aussi l'organisme qui fournit une telle page d'accueil.

Anglais : portal

Processeur, n. m.

1. Organe destiné, dans un ordinateur ou une autre machine, à interpréter et à exécuter des instructions.

2. Par analogie, ensemble de programmes permettant d'exécuter sur un ordinateur des programmes écrits dans un certain langage.

Anglais : processor.

Processeur (bi-, tri-, multi), n. m.

Ordinateur ayant deux, trois, plusieurs processeurs centraux.

Anglais : bi-, tri-, multi-processor.

Producteur, n. m.

Dans le domaine des banques de données, désigne celui qui les crée et les met à jour.

Note : Le terme prestataire, incorrect dans ce sens, est à proscrire.

Progiciel, n. m.

Ensemble complet et documenté de programmes conçu pour être fourni à plusieurs utilisateurs, en vue d'une même application ou d'une même fonction.

Anglais : package.

Programmation par objets, n. f.

Mode de programmation dans lequel les données et les procédures qui les manipulent sont regroupées en entités appelées objets.

Voir aussi : langage à objets.

Anglais : object-oriented programming.

Raccourci au clavier

Définition : Touche ou combinaison de touches du clavier qui peut se substituer à une séquence de commandes plus complexes.

Anglais : hot key

Raccordement numérique asymétrique

Forme abrégée : RNA

Synonyme : liaison numérique à débit asymétrique

Définition : Technique de transmission numérique offrant deux canaux de données à haut débit sur une ligne téléphonique ordinaire en paire symétrique, le débit dans le sens du réseau vers l'utilisateur étant très supérieur au débit dans l'autre sens.

Note : 1. Dans le sens du réseau vers l'utilisateur, le débit est suffisant pour permettre la distribution de programmes de télévision ou de documents mulimédias, notamment en provenance de l'internet. Il est de l'ordre de 600 à 800 kbits/s dans l'autre sens. En outre, le canal téléphonique est conservé. 2. L'expression "ligne numérique à paire asymétrique" ne doit pas être utilisée car il s'agit d'une transmission asymétrique sur paire symétrique.

Anglais : asymetric (bit rate) digital subscriber line

Forme abrégée : ADSL

Réamorcer, v.

Définition : Provoquer de nouveau l'exécution de l'amorce.

Anglais : reboot (to)

Recherche individuelle

Définition : Technique utilisée sur la toile mondiale lorsque l'internaute recherche des données par une démarche active au moyen de son logiciel de navigation, qui lui présentera ensuite le résultat de cette recherche.

Note : La recherche individuelle se distingue de la distribution sélective.

Anglais : pull technology

Référentiel, n.m.

Définition : Ensemble structuré d'informations, utilisé pour l'exécution d'un logiciel, et constituant un cadre commun à plusieurs applications.

Anglais : repository

Réinitaliser, v.

Définition : Remettre un système informatique ou une application dans son état initial.

Anglais : reset (to)

Relancer, v. tr.

Remettre en marche un système informatique après sa restauration.

Anglais : to restart.

Répertoire, n. m.

Liste d'identificateurs, classés selon des arguments appropriés, permettant l'accès aux informations qu'ils désignent.

Anglais : directory.

Requête, n. f.

Expression formalisée d'une demande.

Anglais : request.

Réseau d'accès

Synonyme : boucle locale

Définition : Ensemble des moyens servant à relier des terminaux de télécommunication à un commutateur du réseau d'infrastructure.

Note : 1. Le terme « réseau local », qui est aussi employé dans ce sens, ne doit pas être confondu avec le terme « réseau local d'entreprise » (anglais : local area network). 2. Le terme « boucle locale » provient de l'anglais local loop, qui désignait à l'origine la paire de fils de cuivre, bouclée chez l'abonné pour permettre le passage des courants électriques.

Anglais : access network, local loop

Réseau informatique

Définition : Ensemble des moyens matériels et logiciels mis en oeuvre pour assurer les communications entre ordinateurs, stations de travail et terminaux informatiques.

Note : Tout ou partie de ces matériels peuvent être considérés comme faisant partie du réseau.

Anglais: computer network

Forme abrégée : réseau n.m.

Réseau local, n. m.

Ensemble connexe, à caractère privatif, de moyens de communication établi sur un site restreint pourvu de règles de gestion du trafic et permettant des échanges internes d'informations de toute nature, notamment sous forme de données, sons, images, etc.

Note : Le réseau local, ainsi défini en informatique, ne doit pas être confondu avec la notion de réseau local de raccordement, utilisée dans les télécommunications.

Anglais : local area network.

Réseau neuronal

Définition : Ensemble de neurones artificiels interconnectés permettant la résolution non algorithmique et presque certaine de problèmes complexes tels que la reconnaissance de formes ou le traitement du langage naturel, grâce à l'ajustement de paramètres dans une phase d'apprentissage.

Anglais : neuronal network

Restaurer, v. tr.

Remettre dans un état de référence.

Anglais : to reset ; to restore.

Résumé, n. m.

Rédaction abrégée reprenant l'essentiel d'un texte.

Anglais : abstract.

Retouche, n.f.

Synonyme : correctif, n.m.

Définition : Modification destinée à corriger provisoirement un défaut dans un programme informatique existant, dans l’attente d’une nouvelle version.

Anglais : patch.

Révision, n. f.

Logiciel comportant des corrections par rapport à l'état précédent.

Anglais : release.

Robotique, n. f.

Ensemble des études et des techniques de conception et de mise en oeuvre des robots effectuant des tâches déterminées en s'adaptant à leur environnement.

Scanneur, n.m.

Définition : Numériseur à balayage pouvant inclure un traitement de l'information numérisée.

Anglais : scanner

Schéma, n. m.

Voir : cadre.

Scrutation, n.f.

Définition : Examen répété de l'état d'un ou plusieurs éléments d'un système pour y détecter un changement éventuel.

Note : Cette notion a également été définie par la commission spécialisée de terminologie des télécommunications sous la désignation d'« invitation à émettre » (arrêté du 3 octobre 1984, Journal Officiel du 10 novembre 1984).

Anglais : polling

Secours (de), loc. adv.

Qualifie les procédures et les matériels destinés à être utilisés dans certains cas d'anomalie de fonctionnement.

Anglais : back up.

Secours informatique, n. m.

Ensemble des services permettant d'assurer la surveillance et la continuité des travaux des centres informatiques afin d'en prévenir ou d'en pallier les interruptions accidentelles.

Anglais : back-up.

Serveur, n. m.

Définition : 1. Organisme exploitant un système informatique permettant à un demandeur la consultation et l'utilisation directe d'une ou de plusieurs banques de données.
2. Par extension, le système informatique lui-même

Anglais : on-line data service

Serveur mandataire,

Définition : Dispositif informatique associé à un serveur et réalisant, pour des applications autorisées, des fonctions de médiation, telle que le stockage des documents les plus fréquemment demandés ou l'établissement de passerelles.

Forme abrégée : proxy

Anglais : proxy server

Signet, n.m.

Définition : Moyen d'accéder rapidement à une adresse universelle préalablement stockée en mémoire par l'utilisateur.

Anglais : bookmark

Site, n.m.

Définition : Ensemble de documents et d'applications placés sous une même autorité et accessibles par la toile à partir d'une même adresse universelle.

Note : Un site de la toile peut être inclus dans un site plus important.

Anglais : web site

Souris, n. f.

Dispositif auxiliaire d'une visu qui, par mouvement sur une surface, permet de déplacer sur l'écran un curseur et d'en relever à volonté les coordonnées.

Anglais : mouse.

Spoule, n. m.

Mode d'exploitation d'un ordinateur en multiprogrammation selon lequel les opérations d'entrée et de sortie sont automatiquement dissociées des traitements intermédiaires, les données correspondantes étant placées dans des mémoires tampons.

Anglais : spool

Surbrillance, n. f.

Marquage par une luminosité plus grande.

Anglais : brightening.

Survol, n. m.

Exploration rapide sur visu, sans possibilité de modification, du contenu d'une mémoire.

Anglais : browsing.

Synergiciel, n. m.

Voir : logiciel de groupe.

Système exclusif, n. m.

Système d'exploitation ou architecture conçu pour un matériel ou un ensemble de matériels d'un constructeur donné.

Note :1. On trouve aussi dans l'usage le terme système exclusif constructeur.

2. Le terme système propriétaire est déconseillé.

Anglais : proprietary system.

Système exclusif constructeur, n. m.

Voir : système exclusif.

Système expert, n. m.

Ensemble de logiciels exploitant dans un domaine particulier des connaissances explicites et organisées, pouvant se substituer à un expert humain.

Anglais : expert system.

Système d'adressage par domaine

Forme abrégée : adressage par domaines

Synonyme : annuaire des domaines

Définition : Système de bases de données et de serveurs assurant la correspondance entre les noms de domaine ou de site utilisés par les internautes et les adresses numériques utilisables par les ordinateurs.

Note : Ce sytème permet aux internautes d'utiliser, dans la rédaction des adresses, des noms faciles à retenir au lieu de la suite de chiffres du protocole IP.

Exemple d'emploi : le nom du serveur sur la toile mondiale du ministère de la culture et de la communication est "www.culture.gouv.fr".

Anglais : domain name system

Forme abrégée : DNS

Système d'exploitation, n. m.

Logiciel gérant un ordinateur, indépendant des programmes d'application mais indispensable à leur mise en oeuvre.

Anglais : operating system.

Système de gestion de base de données, n. m.

Pour une base de données, logiciel permettant d'introduire les données, de les mettre à jour et d'y accéder.

Abréviation : S.G.B.D., n. m.

Anglais : Data Base Management System, D.B.M.S.

Tableur, n. m.

Programme de création et de manipulation interactives de tableaux numériques visualisés. Définition du projet d'arrêté.

Tableur, n. m.

Logiciel de création et de manipulation interactives de tableaux numériques.

Anglais : spreadsheet, spreadsheet software,spreadsheet programme

Tel écran - tel écrit, n. m. ou adj.

(Se dit de la) Représentation sur un écran d'ordinateur d'un document dans la forme même où il est destiné à être imprimé.

Abréviation : tel-tel, n. m. ou adj.

Note : L'explicitation de l'anglais wysiwyg est : what you see is what you get.

Anglais : wysiwyg.

Tel-tel, n. m.

Voir : tel écran - tel écrit.

Téléinformatique, n. f.

Exploitation automatisée de systèmes informatiques utilisant des réseaux de télécommunications.

Téléchargement, n.m.

Définition : Transfert de programmes ou de données d'un ordinateur vers un autre.

Note : Pour un internaute, le téléchargement est le plus souvent un transfert vers son propre ordinateur à partir d'un serveur, mais il peut avoir lieu dans l'autre sens.

Anglais : downloading (téléchargement à partir d'un autre ordinateur) ,uploading (téléchargement vers un autre ordinateur)

Télémaintenance, n. f.

Maintenance d'une unité fonctionnelle, assurée par télécommunication directe entre cette unité et un centre spécialisé.

Anglais : remote maintenance.

Télématique, n. f.

Ensemble des services de nature ou d'origine informatiques pouvant être fournis à travers un réseau de télécommunications.

Télétraitement, n. m.

Mode de traitement selon lequel les données sont émises ou reçues par des terminaux éloignés de l'ordinateur.

Anglais : teleprocessing.

NDLR : Voir également télétraitement par lots.

Télétraitement par lots, n. m.

Télétraitement qui comporte un groupement par lots des programmes à exécuter ou des données à traiter.

Anglais : remote batch teleprocessing.

Témoin ( de connexion)

Définition : 1. Appliquette envoyée par un serveur de la toile mondiale à un utilisateur, parfois à l'insu de celui-ci, au cours d'une connexion afin de caractériser cet utilisateur. 2. Par extension, information que l'appliquette peut enregistrer sur le disque de l'utilisateur et à laquelle le serveur peut accéder ultérieurement.

Note : Dans cette acception, on dit aussi « mouchard » (n.m.).

Anglais: cookie

Temps réel, n. m.

Mode de traitement qui permet l'admission des données à un instant quelconque et l'obtention immédiate des résultats.

Anglais : real time.

Terminal, n. m.

Appareil permettant l'accès à distance à un système informatique.

Test de performance, n. m.

Evaluation des performances d'un système par simulation des conditions réelles d'utilisation, à l'aide de programmes-échantillons.

Anglais : benchmark.

Texte intégral (en), loc. adv.

Qualifie une banque de données dans laquelle sont enregistrés des documents complets et non des résumés ou des descripteurs.

Anglais : full text.

Texteur, n. m.

Logiciel de traitement de texte.

Anglais : word processor, text processor.

Tirage, ou facsim, n. m.

Document graphique résultant du transfert sur un support permanent d'une image présentée sur une visu.

Anglais : hard copy

Toile d'araignée mondiale

Forme abrégée: toile mondiale,toile n. f. sg., T.A.M

Définition : Dans l'internet, système, réparti géographiquement et structurellement,de publication et de consultation de documents faisant appel aux techniques de l'hypertexte.

Anglais : World Wide Web

Tolérance aux pannes, n. f.

Aptitude d'un système informatique à demeurer fonctionnel malgré certaines pannes de ses constituants.

Anglais : fault tolerance.

Tolérant aux pannes, adj.

Se dit d'un système informatique apte à demeurer fonctionnel malgré certaines pannes de ses constituants.

Anglais : fault tolerant.

Traitement automatique des données, n. m.

Ensemble des opérations réalisées par des moyens automatiques, relatif à la collecte, l'enregistrement, l'élaboration, la modification, la conservation, la destruction, l'édition de données et, d'une façon générale, leur exploitation.

Note : Dans l'usage courant, l'expression traitement automatique de l'information est également employée.

Anglais : automatic data processing (A.D.P.).

Traitement par lots, n. m.

Mode de traitement des données suivant lequel les programmes à exécuter ou les données à traiter sont groupés en lots.

Anglais : batch processing.

Traitement de texte, n. m.

Ensemble des opérations de création, manipulation et impression de texte effectuées à l'aide de moyens électroniques.

Anglais : word processing, text processing.

Transporteur, n. m.

Organisme gérant un réseau de télécommunications par lequel des utilisateurs accèdent aux centres serveurs.

Version, n. f.

Logiciel contenant de nouvelles fonctions modifiant un logiciel ancien.

Anglais : release, version.

Visionneur, n.m.

Définition : Logiciel permettant d'afficher un document sans disposer du logiciel qui a servi à le produire.

Anglais : viewer

Visite, n.f.

Définition : Succession d'accès à des documents liés entre eux à l'intérieur d'un site.

Anglais : visit, tour.

Visu, n. f. ou visuel, n. m.

Appareil permettant la présentation visuelle et non permanente d'informations.

Anglais : display device.

Visualiser, v.

Inscrire les résultats d'un traitement sur un visuel.

Anglais : to display.

 

 

 

 

Ce site est référencé IDDN, cliquez sur l'icône pour connaître les conditions particulières d'utilisation et d'exploitation.